Inktober, vous connaissez ?

Un challenge exigeant

Il s’agit d’un challenge annuel sur Instagram. #inktober a été créé par l’illustrateur Jake Parker en 2009. Je ne connaissais pas ce fameux hashtag et pour cause : auparavant, je n’avais ni l’énergie ni le temps pour un challenge de dessin ! L’année 2018 étant l’année de mon retour dans le graphisme “professionnel”, l’aventure Inktober a  un intérêt tout particulier. Curieusement, l’évènement coïncidait avec la création de mon 2ème compte Instagram dédié à mon entrainement au dessin quotidien : @albanlz,_challenge.

Inktober 2018 a plusieurs avantages en ce qui me concerne :

  • me discipliner à dessiner tous les jours
  • conquérir un public ciblé création
  • augmenter mon trafic
  • développer une communauté de followers
  • développer une stratégie en matière de visibilité Instagram et web.

Indubitablement, cette première semaine m’a fait gagner en réactivité et m’a rapproché du public.

Les 7 travaux de la semaine

Une routine difficile

Fournir une illustration relativement élaborée prend du temps. Ma phase de recherche prend 30mn. Pour les premiers croquis d’essais, compter 1 heure. Enfin, la finalisation dépend de la complexité du dessin : 2 bonnes heures ou plus…

Les leçons à tirer d’un challenge graphique

Cette première semaine a été très instructive. J’en ai déjà tiré quelques leçons et rappels :

  • Ne jamais dessiner dans l’urgence
  • Prendre du recul en laissant de côté le croquis pour le finaliser plus tard
  • Ne jamais poster dans l’urgence

Retour sur investissement

Inktober, comme tout concours artistique, nécessite un fort investissement en énergie et en temps. J’ai même été une fois “charrette” ! Le résultat me déplaisait fortement. À ma grande surprise, j’ai pu fournir un dessin de remplacement et même réaliser le suivant dans la journée ! Une performance prometteuse…

Bilan des 7 jours :

Dire qu’il reste encore 3 semaines ! Inktober est un véritable challenge de créativité et de productivité. J’en ai déjà tiré un bénéfice :

  • je suis capable de suivre le rythme
  • fortement sollicitée, ma créativité donne des résultats satisfaisants et assez surprenants
  • augmentation des likes, des followers et des commentaires (dont certains font vraiment plaisirs ou donnent de bons conseils). C’est tout bon !

Dessinateurs, graphistes, débutants ou  illustrateurs confirmés, si vous décidez de vous lancer dans l’aventure quelque peu épuisante d’inktober, sachez qu’il va vous falloir beaucoup de temps et d’énergie. En êtes vous capables ? En attendant, rendez-vous dans quelques jours pour le bilan de la semaine 2 !

Partagez

Laisser un commentaire

Suivre

Je souhaite rester informé

Translate »