Inktober 2018 – Semaine 4

Le noir et blanc à l’honneur

Bilan des 7 jours

Une semaine très riche en enseignements. Globalement, j’ai très nettement amélioré ma productivité. Sacrifier la colorisation numérique et définitivement l’encrage digital a été une libération ! Je suis donc satisafait de cette 4ème semaine : 

  • l’inspiration m’est venue rapidement dans tous les cas. Le changement a été assez spectaculaire avec des croquis réalisés en moins de 30 mn
  • passage systématique à l’encrage traditionnel.
  • un plus grand détachement par rapport aux nombres de likes et d’abonnés, qui semblent stagner en dessous des 100 en 3 semaines.

Pour faire une auto-critique constructive, je tiens à souligner des pistes d’amélioration : 

  • améliorer mon dessin jusqu’au niveau professionnel que je souhaite atteindre. Cela signifie entre autre me positionner sur un style particulier et m’y tenir dans la durée. Comme dit l’expression : “on ne peut pas être bon dans tout”.
  • déterminer mon style d’encrage. Rester dans la tradition de la ligne claire que j’affectionne. La pratique régulière devrait rapidement résoudre ce point précis. 
  • déterminer ma cible : l’édition, la mode, l’animation ? Je n’ai pas encore répondu à cette problématique mais ça ne saurait tarder.

Pour continuer le challenge, j’ai été contraint de m’adapté au “style” Inktober. Un challenge qui nécessite une rapidité d’exécution et l’illustration d’un savoir-faire très technique. Sachant que la plupart des participants sont des professionnels et que certains apprécient mon travail, c’est plutôt encourageant ! 

Dessinateurs, graphistes, débutants ou illustrateurs confirmés, si vous décidez de vous lancer dans l’aventure quelque peu épuisante d’inktober, sachez qu’il va vous falloir beaucoup de temps et d’énergie. En êtes vous capables ? En attendant, rendez-vous dans quelques jours pour le bilan de la dernière semaine 5 !

Partagez

Laisser un commentaire

Suivre

Je souhaite rester informé

Translate »