Motion design : la web série animée « Moa » sur Youtube

 

Un projet d’animation en autodidacte

En décembre 2015, j’étais dans mon autre vie professionnelle. On est graphiste pour la vie, j’ai donc décidé pendant cette période de me lancer en autodidacte dans un projet d’animation vidéo intitulé « Moa voudrais savoar ». Une web série drôle et ludique avec un soupçon d’insolence. Mon cahier des charges : m’adresser en priorité aux enfants, pas de dialogues audio, du dessin noir et blanc, un personnage central fort et du comique de situation.

Objectif principal du projet : la vulgarisation. J’ai pris beaucoup de plaisir à recouper les informations, à les synthétiser et à injecter un humour bon enfant. Mener une étude approfondie sur des thèmes historiques passionnants, auréolés de mystère fut très réjouissant ! Quelle est la véritable origine du Père Noël ? Pourquoi les dinosaures sont devenus si petits (crocodiles, tortues…), la polémique autour des missions Apollo est-elle fondée ?  Je dois avouer que le chalenge technique de la gestion du projet et le montage sur Final Cut Pro excitait aussi mon côté concepteur réalisateur !

Technique et méthode

J’ai donc créé le personnage Moa, un type à l’allure préhistorique qui traverse différentes époques. Moa endosse les différents rôles avec une bonhomie désarmante. Un chic type ! J’ai réalisé les dessins avec une palette graphique basique de chez Wacom et sur Photoshop. L’organisation du projet était celle d’un projet vidéo standard : rédaction du scénario, séquençage des scènes et des dialogues. Character design, storyboard, rédaction des textes, bande sonore : je me plongeais dans un univers créatif pendant mes périodes de repos. L’apprentissage de Final Cut Pro fut assez intuitif : j’avais déjà survolé Adobe Première auparavant.

Du plaisir à chaque étape

J’ai voulu réaliser ce projet uniquement en noir et blanc pour une question de temps. C’est à partir du quatrième épisode que j’ai commencé à introduire la couleur. De nature pragmatique, j’ai mis un poing d’honneur à rester factuel. Ainsi, pour chaque épisode, j’ai passé des heures de recherches me documenter : textes de référence, documentaires fiables, brevets… La web série s’appuie sur de solides preuves autant scientifiques qu’historiques. Rien n’est inventé, surtout pas pour les épisodes polémiques comme « Pourquoi on voyage pas sur la lune ?« . Même chose concernant les vêtements, les machines etc.
Les contraintes de droit d’auteur étant particulièrement limitantes sur Youtube, j’ai dû solliciter un ami pour la musique et la voix off du dernier épisode. Garage Band pour la composition et Audacity pour le traitement sonore.

Un changement de chaine : 1700 vues perdues

L’épisode « Comment on fabrique les nuages ? » est mon favori. il été aussi le plus compliqué à concevoir. La modification artificielle du climat est un sujet polémique que j’ai souhaité dédramatiser et traiter comme on l’aurait fait dans un livre pour enfants. Le réchauffement climatique, plus que jamais d’actualité, renforce l’intérêt de cet épisode qui avait dépassé les 1700 vues à sa première mise en ligne ! Malheureusement, j’ai dû déplacer tous les épisodes de la série vers la chaine Youtube Alban Lz. Ce déplacement de chaine (pour des raisons d’organisation) m’a fait perdre toutes les vues récoltées. Les nouveaux algorithmes de Youtube ne devraient pas aider à retrouver un tel score, c’est bien dommage.

La production de la série s’est étendue de décembre 2015 à fin 2016, uniquement sur mon temps libre je le répète. Je reste encore très attaché à cette première tentative et à ce personnage plein de charisme et de bonne humeur. Moa mériterait plus. Qui sait, je réaliserais peut être de nouveaux épisodes plus courts et tout en couleur dans un futur plus ou  moins proche…


Partager l'article

Laisser un commentaire