Oh, encore un site de graphiste !

Après des mois de souffrance à essayer de trouver les bonnes lignes de code, c’est le Graal ! Vous pouvez enfin feuilleter mes 2 porfolios, comme des vrais livres ! Que c’est bon de terminer son ouvrage !

Trouver la bonne plateforme, le bon thème, la bonne typographie, le ton juste… Quand un graphiste réalise son site « pro », il met les pieds dans un véritable piège ! Un piège tendu par son esprit perfectionniste, qu’aucun délais (totalement abscent, dans un tel contexte) ne saurait arrêtter. Des heures de recherches, de tests, de lectures, de re-tests, de nouvelles recherches, de copier-coller, de gesticulation au clavier qui semblent ne jamais devoir s’arrêtter… Des heures ? Par centaines ! Par milliers ? On ne sait plus :-)) Dévoré par la passion, le graphiste laboure son terrain numérique en espérant que le fruit de son labeur émerge enfin.

Et un jour : c’est fini ! Un fardeau abominable lui tombe des épaules : nu, le graphiste réalise qu’il vient d’accoucher d’un bébé site qui lui resemble. Les 9 mois de gestation auront porté leur fruit : c’est beau, c’est émouvant. Toutes ces lignes de code en CSS qui ont sculpté cet enfant pour les génération X, Y et Z… Que c’est beau ! Que c’est bon et que cela redonne de l’energie ! Soulagé, satisfait, le graphiste savoure ce moment. Les sauvegardes sont faites, les mails de faire-part sont en attente d’envoi… Désormais, plus rien ne pourra l’arrêtter !

 

Laisser un commentaire