Conseil : comment foirer sa carrière de créatif ?

Conseils pour rater sa carrière de graphiste créatif

L’avent et l’après

Mike Stefanini est un créatif qui a décidé de s’attaquer à un sujet fort : comment foirer sa carrière de créatif ! Publié un peu tardivement sur Youtube, ce calendrier de l’Avent vidéo vous sera très utile durant l’année 2020 et les suivantes… si vous aimez les très mauvais conseils !

Bien sûr, derrière l’humour au second degré de la vidéo se cache une belle intention et un constat évident : nous avons toutes les clés pour réussir une belle carrière professionelle !
Mike décrit sa vidéo comme une compilation suite à un programme Instagram diffusé en décembre 2019. Chaque jour un conseil est donné par un artiste pour bien foirer sa carrière de créatif. Feat Jacques Séguéla, quand même ! Jacques Séguéla, légende de la pub des années 80, a été conseiller auprès de François Mittérand. À cette époque, de « grosses agences de pub » régnaient en maître sur la Communication. Elles facturaient des millions la moindre campagne. Elles étaient les fabriques de la nostalgie d’aujourd’hui. La fin de leur règne fut violente, à l’image de la série d’effondrements qui eurent lieu : la bourse, les tours, la confiance en la politique, le pouvoir d’achat et même les cathédrales… Heureusement, il nous reste internet avec ses précieux conseils et ses précieux « tutos » !

 

Les bons conseils sont ils une garantie de réussite ?

La vie est évidement bien plus complexe que ça : comme nombre de jeunes créatifs, j’ai fait des erreurs de carrière qui m’ont poussé à changer de vie. Je n’avait pas non plus reçu les bons conseils. Mais aujourd’hui, je peut regarder ces « anti-conseils » avec un grand sourire et affirmer que je ne regrette rien ! J’aime à citer Paul Arden, célèbre publiciste américain : « Il n’y a pas de réussite sans échecs ». Les vrais bons conseils à tirer de cette vidéo pouraient d’ailleurs s’appliquer à tous les corps de métiers. C’est une leçon de bonne conduite pour réussir sa carrière professionelle. Pourtant, si l’intention est bonne, émerger dans l’océan de sollicitations actuelles demande plus que de simples conseils. Aujourd’hui, il faut littéralement avoir la foi en soi pour réussir avec authenticité. Il faut vivre dans une sorte d’irrationalité face à la cruauté du monde réèl. Mais n’est-ce pas le propre des créatifs ?

S’il est impossible d’être parfait, avec le temps on peut essayer de se rapprocher de ce concept. Encore un dernier mot : recruteurs, donnez leur chance à ceux et celles qui n’ont pas fait de grandes écoles d’art élitistes. Pensez potentiel ! Quel que soit le style et l’âge du créatif. Encore une fois, je vous souhaite une bonne année 2020 !

Fermer le menu