Hello Robot One!

Robot One on imac

Les robots sont parmi nous

Plus aucun doute : nous sommes entrés dans l’air du robotisme ! On arrête pas le progrès, qu’on nous disait dans les années 80. Hé bien cette fois : cybernétique, synthétique, bionique et artificiel ne sont plus des mots du vocabulaire de la Science Fiction. Ils s’intègrent de plus en plus dans notre quotidien. Plutôt que de luter contre un futur qui ne sera plus totalement humain, pourquoi ne pas y participer dans la bonne humeur ?

Robot mon doux robot

J’ai toujours été autant fan de Mère Nature que de Science Fiction. Isaac Asimov, Star Wars, Adoul Huxley, Barjavel, Mœbius ont nourri mon imaginaire. Dans leur monde, l’horreur futuriste cohabite avec l’hilarité et la poésie. Pourquoi avoir peur du Futur puisque nous le connaissons déjà ? Nos survivants vivront dans des tours électroniques, leur quotidien sera sous surveillance H24 et ils feront mille chose qui nous sont impossibles aujourd’hui… grâce aux robots. Mon Robot One, malgré son apparente bonhomie est un robot particulièrement évolué.  Sa seule fonction : vous aimer bien ! “I like you Jim”, “Je t”aime Julie”, “Ti amo Carla”.  Ils peuvent aussi sortir le chien ou se promener en votre compagnie bras-dessus bras-dessous. Autant dire que les robots One sont promis à un succès sans précédent !

Partagez

Pop Art

Cartes Pop Art

À la moulinette d’Illustrator

Je fais partie de ceux pour qui les logiciels ne sont que des instruments. Si on y regarde bien, les logiciels de dessin numériques sont à  peine plus évolués que crayons et équerres ! On ne dessine pas avec Illustrator. On dessine d’abord puis on passe à la moulinette informatique. Illustrator fait parti du trio star des graphistes avec Photoshop et Indesign. Il n’est pas parfait, les raccourcis sont diffèrent parfois curieusement entre les 3 logiciels de la Suite Adobe. Mais le rendu est terriblement professionnel.

Glaçant ou hilarant ?

J’avais une idée dans la tête depuis quelques jours. Il y avait ce dessin à l’encre assez terrifiant. Je n’ai pour ainsi dire jamais été dépressif, mais comme tout créatif, j’ai toujours été fasciné par le côté tragico-comique de la vie. Une vie qui ne tient qu’à un fil de rasoir. Une vie d’autant plus précieuse et unique en tous points. Le sujet du dessin est traité de façon abstraite. Son visage est crispé ; le petit bonhomme semble pétrifié sur place.  Mais sa posture renvoie à quelque chose de drôle, comme si nous assistions à une scène tragi-comique. Il flotte dans un espace d’interprétations à plusieurs niveaux de lecture et c’est cela que j’aime. Les couleurs vives et contrastées dédramatisent une réalité qu’on devine : ce type là n’en a plus pour très longtemps ! Pourtant on a comme une envie d’éclater de rire ! La vie, c’est un peu un fou-rire étouffé : la froide réalité revient toujours tirer le rideau à la fin du carnaval… jusqu’au prochain !

Partagez

Comme une estampe japonaise

Print illustration, Art inspired by Hiroshige
Flowing Fish

C’est un peu le hasard qui m’a amené à illustrer à ma façon cet étonnant  poisson : le Siamese Fighting Fish (Betta splendens).

Je m’appliquais à suivre le challenge graphique #inktober avec pour thème imposé “flowing” ( traduire par “qui s’écoule”). Or, dans mon bureau, j’ai une reproduction de la célèbre Vague  du japonais d’Iroshige (神奈川沖浪裏). Mon esprit d’artiste n’a fait qu’un tour : je tenais là l’opportunité de montrer mon penchant pour l’art japonais. Une occasion rêvée de réaliser une magnifique illustration digne d’une estampe japonaise !

Réaliser cette illustration fut un réel plaisir. Elle ne m’a demandé que quelques minutes pour le croquis quasi instantané. L’encrage fut sans tâches et la colorisation, réalisée sur tablette graphique fut un pur bonheur ! L’art japonais est imprégné de l’art chinois et occidental. Malgré tout, il est reconnaissable entre tous et ne se limite pas aux estampes. Les arts appliqués japonais sont précurseurs des arts graphiques occidentaux, notamment la ligne claire si chère aux dessinateurs Hergé et Moebius.

La vie est parfois holistique. Et dans votre bureau, avez-vous un tableau ou un objet devant lequel vous vous surprenez parfois à rêver  ?

 

Partagez

Mes trois portraits de stars

Iconiques

James Dean, Marilyn Monroe et Montgomry Clift. Trois icônes du cinéma hollywoodien des 50s. Ces trois portraits comptent énormément pour moi car au delà de l’aspect technique de l’utilisation de la plume et de l’encre de Chine ou du fusain, ils représentent de quoi j’étais capable vers l’âge de 19 ans. 

Le style vintage 50s

J’ai réalisé ces deux œuvres au milieu des années 90 à Londres, dans une chambre minuscule et insalubre. Cela faisait plusieurs mois que je vivais à Londres, une ville que j’ai adoré et qui était tellement différente de Paris. À cette époque, j’étais absolument fasciné par le rêve américain avec ses stars du cinéma et ses grands espaces… J’étais allé jusqu’à m’acheter un chapeau de cowboy, un Stetson ! Je m’étais procuré quelques livres sur Marilyn Monroe, James Dean et Montgomry Clift, ces trois icônes absolues du cinéma américain des années 50 qui ont eu une fin assez tragique. Il en est ainsi ressorti ces trois portraits réalisés à l’œil. 

En route pour Inktober

J’ai depuis pas mal de fois utilisé la plume. D’ailleurs, je  participerais au prochain Inktober et je compte très prochainement me remettre au fusain, qui est une technique que j’admire et qui est très délicate. 

En attendant, j’aime contempler ces trois icônes du cinéma américain qui continuent à faire rêver. Ces icônes vous inspirent-elles vous aussi ? Pour des portraits de stars ou de modèles similaires adaptés, vous pouvez me contacter : contact@albanlz.fr

Partagez

La bionda

La bionda, blond girl portrait illustration
La bionda

Peinture numérique (“digital painting”) réalisée en Sicile lors d’une semaine de repos bien mérité. Je n’ai pas résisté à l’envie de me mettre à l’ouvrage pour un vrai “digital painting”. Il s’agit donc là de ma toute première “peinture numérique” avec pour sujet la femme blonde dans toute sa tendre féminité et son glamour. 

Partagez

Champions du monde

Un certain 15 juillet 2018, deux étoiles sont nées : Kylian Mbappé et Benjamin Mendy. Bien sûr il y a les autres champions, dont Griezmann, qui aura prochainement droit à sa caricature. Des étoiles qui ne seront certainement pas des étoiles filantes tant le professionnalisme était au rendez-vous. 

Partagez

Geko

Geko - Illustration digital painting
Geko

C’est en retournant à Budapest que j’ai eu l’idée de représenter ce petit geko en plastique (les gekkota sont parmi mes animaux favoris). Objet en plastique qui n’avait pas quitté les WC sur lesquels il était posé depuis des années. La table de jardin m’a paru un lieu plus approprié pour rendre hommage à ce petit bout de plastique apparemment sans importance. Pourtant, comme tant d’objets disposés ici ou là pour décorer notre quotidien, il symbolise le temps qui passe avec ses retrouvailles, sa chaleureuse nostalgie. 

Partagez

Rough de mode dans l’avion

Rough Brunette

Dans l’avion qui me conduisait à Budapest, deux heures de vols propices au “digital painting” sur tablette graphique. Un magazine de mode, une inspiration et un rough jaillit:mon tout premier rough sur tablette graphique (ne pas confondre avec la palette graphique). J’ai été surpris par la réaction de l’équipage, qui se tenait comme figé d’admiration par mon travail ! La jeune fille à côté de moi y allait de ses compliments. “Doué”, “talent”… Que de jolis mots qui encouragent et font énormément plaisir à l’artiste dans l’âme que je suis.

Partagez
Suivez-moi

Votre e-mail :