Photomontages : homme blanc, noir ou gris ?

Donald-Trump-Balck-Version-hx600-BIG

Les peurs, les excès, la démagogie et les dérives extrémistes de tous bords me conduisent à poser cette autre question : les blancs d’aujourd’hui portent-ils un regard objectif ou finalement totalement subjectif sur les noirs ? Je ne suis pas certain que les blancs qui prétendent défendre la cause des noirs (qui seraient les opprimés) sachent réellement de quoi il est question. En l’occurence, je pense que le cœur du problème se situe dans la dichotomie du respect naturel des différences et d’un devoir d’indifférenciation qui s’oppose à une politique de quotas.

Suivez-moi

Votre e-mail :