Petite chronologie de la fracture d’une France malade

Sur les adaptes-tables de l’hôpital, les livres de Zemmour, “Le suiçide Français”, “Un quinquennat pour rien”‘ ou de le “Soumission” de Michel Houellebecq. Face au journal de 13h, les patients fustigent les journalistes. Beaucoup préfèrent se réfugier dans d’insipides concours de cuisine télévisés et autres télé-réalités. Cette population conséquente (11,3 millions de personnes hospitalisées en 2013, soit 1 français sur 6), représente une base bien plus représentative de l’humeur du peuple de France que n’importe quel pseudo-panel de sondages artificiels.